Des moules Carrefour et Intermarché contaminées par des toxines paralysantes rappelées

, modifié à
  • A
  • A
Les toxines PSP sont générées par des micro-algues, notamment présentes en Bretagne et en Languedoc-Roussillon.
Les toxines PSP sont générées par des micro-algues, notamment présentes en Bretagne et en Languedoc-Roussillon. © RAYMOND ROIG / AFP
Partagez sur :
Des lots de moules commercialisés en grandes-surfaces font l'objet d'un rappel car elles contiennent des toxines paralysantes, au risque parfois mortel. 

Leur consommation présente un risque mortel. Des lots de moules Maredoc, contaminées par des toxines PSP - Paralytic Shellfish Poisoning - font l'objet d'un rappel dans toute la France. La première alerte concerne les "Moules d'Italie" vendues par sacs de 10 kg par Intermarché, portant pour numéro de lot "107292" et pour estampille sanitaire "FR 34.108.530 CE", distribuées entre le 28 mai et le 2 juin. La seconde porte sur les barquettes de 1,4 kg de moules de corde de la marque Filière qualité Carrefour, avec comme code-barres "3 276 559 382 196", comme numéro de lot "10732947" et comme date de conditionnement le 31 mai 2019. 

Des toxines non détruites par la cuisson

Dans les deux cas, il est recommandé de ne pas consommer les moules, et de les rapporter au point de vente pour remboursement.

Les toxines PSP sont générées par des micro-algues, notamment présentes en Bretagne et en Languedoc-Roussillon. Non détruite par la cuisson, elles peuvent provoquer des maux de tête, des nausées, des vertiges, une incohérence de la parole et une perturbation de la motricité. Dans les cas les plus grave, elles risquent d'entraîner la mort par paralysie des muscles respiratoires. Leurs symptômes commencent à se manifester cinq à trente minutes après la consommation des coquillages contaminés. Rapidement pris en charge par un médecin, ces symptômes peuvent toutefois être complètement soignés sans laisser de séquelle.