Tentative d'incendie au domicile de Richard Ferrand : "Peut-être qu'il est temps d'arrêter la violence", réclame Chirstophe Castaner

  • A
  • A
Christophe Castaner, LUDOVIC MARIN / AFP 1280
© LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
Le ministre de l'Intérieur a estimé sur BFMTV que la tentative d'incendie au domicile de Richard Ferrand à Motreff, dans le Finistère, "est une menace à la démocratie même".

Le domicile du président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, à Motreff dans le FInistère, a fait l'objet d'une tentative d'incendie, vendredi. Pour Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, cet acte représente "une menace à la démocratie même".

"Peut-être qu’il est temps d’arrêter la remise en cause systématique des représentants de la démocratie." "Peut-être qu’il est temps d’arrêter la violence. Peut-être qu’il est temps d’arrêter la remise en cause systématique des représentants de la démocratie et la remise en cause systématique de nos forces de l’ordre", a-t-il réagi au micro de BFMTV, samedi.

Richard Ferrand, qui a dénoncé un acte grave, va porter plainte après cette tentative d'incendie. "Là, ce que l'on observe, c'est que depuis quelques mois le décompte des parlementaires qui ont été menacés, violentés, agressés, est glaçant", a, de son côté, déclaré Marlène Schiappa sur Europe 1.