Ségolène Royal absente du Conseil de l'Arctique : "Je me suis déplacée 15 fois dans les pôles en deux ans"

, modifié à
  • A
  • A
© Europe 1
Partagez sur :
Épinglée pour avoir séché les quatre réunions du Conseil de l'Arctique, l'ambassadrice des pôles en France a expliqué sur Europe 1 qu'elle faisait "attention au coût des voyages, au bilan carbone" et misait aussi sur le "réseau diplomatique" du pays pour assurer sa représentation.
INTERVIEW

Ségolène Royal est-elle une ambassadrice des pôles aux abonnés absents ? Le site CheckNews de Libération a vérifié : l'ancienne ministre de l'Environnement ne s'est pas rendue aux quatre réunions organisées depuis sa nomination en septembre 2017. Interrogée sur Europe 1 vendredi, elle s'est vigoureusement défendue.

"C'est tout à fait faux"

À la question de savoir si elle ne se rendait "jamais aux réunions", Ségolène Royal a répondu avec un chiffre : "Je ne sais pas où vous avez vu ça, c'est tout à fait faux. Je me suis déplacée 15 fois dans les pôles en deux ans, c'est déjà beaucoup." Avant d'avancer un argument environnemental et financier. "Je fais des choix judicieux. On a aussi un réseau international, je fais attention aux dépenses publiques, au coût des voyages, au bilan carbone et je choisis en conscience là où je dois aller et là où nos ambassadeurs sur place peuvent nous représenter."

Et Ségolène Royal d'enfoncer le clou sur ce fameux "réseau" qui peut la supplanter. "La France dispose d'un réseau diplomatique de qualité qui évite les déplacements. Et puis il y a aussi les diplomates du ministère, en fonction de leur compétence." Pas besoin donc, estime-t-elle, de se déplacer à chaque fois.