Salaire, travail, avantages... Quelles différences entre députés et eurodéputés ?

, modifié à
  • A
  • A
Les députés européens, qui siègent à Bruxelles ou Strasbourg, ont plus de poids politique que ce que l'on imagine.
Les députés européens, qui siègent à Bruxelles ou Strasbourg, ont plus de poids politique que ce que l'on imagine. © Frederick FLORIN / AFP
Partagez sur :
Dimanche, les citoyens français éliront 74 députés européens. Mais quelles sont les différences réelles entre les élus de l'Assemblée nationale et ceux du parlement européen ?
ON DÉCRYPTE

"Cherche homme ou femme politique polyglotte, diplomate, expert des négociations techniques. Un goût pour les voyages et les nuits d’hôtel serait un plus apprécié". Si les députés européens étaient recrutés sur petite annonce, elle ressemblerait à ça. Car élu à Strasbourg est un mandat prenant, avec bien plus de pouvoirs et de poids qu’on ne l'imagine. Plus qu'un député national ? On s'est penché sur la question.

Plus d'autonomie et de latitude à Strasbourg qu'à Paris

Ces cinq dernières années, les députés européens ont joué un rôle crucial pour limiter l’autorisation du glyphosate, lutter contre le dumping social, interdire les plastiques à usage unique ou encore mieux protéger les lanceurs d’alerte en Europe. A Strasbourg (ou à Bruxelles), plus qu’à Paris, le rapporteur d’une loi peut profondément en modifier les équilibres. Il cherche des compromis avec les autres groupes politiques pour trouver une majorité et a donc plus d’autonomie et de latitude que son collègue de l’Assemblée nationale. 

Les députés européens mieux rémunérés...

Actuellement, le salaire de base du député européen s'élève à 6.824 euros nets. Le député français qui siège au palais Bourbon touche, lui, une indemnité parlementaire de 5.715 euros nets. A ce montant de base destiné exclusivement au député, il faut ajouter plusieurs enveloppes différentes. Là encore, le député européen bénéficie de plus de marge que son homologue siégeant à l'Assemblée nationale. 

... et ils bénéficient d'avantages plus conséquents

Le député français bénéficie d'une avance sur frais de mandats s'élevant à 5.373 euros mensuels, ainsi qu'une dotation matérielle dont le montant annuel s'élève à 18.950 euros. Du fait, en raison des nombreux déplacements entre Strasbourg, Bruxelles et leur pays d'origine, les députés européens bénéficient d'avantages plus conséquents. Ainsi, chaque eurodéputé bénéficie d'une couverture des frais de voyages pouvant s'élever jusqu'à 4.454 euros annuels, d'une indemnité journalière de 320 euros lors des sessions parlementaires à Bruxelles ou Strasbourg et d'une indemnité de frais généraux de 4.513 euros par mois.

Eurodéputés et résidents du palais Bourbon ont la possibilité d'engager des assistants parlementaires, ou collaborateurs. Une enveloppe est dédiée à leur rémunération. Elle s'élève à 24.943 euros mensuel par député européen, alors qu'elle est, depuis le 1er janvier 2018, de 10.581 euros pour les résidents de l'Assemblée nationale.