Royal pense-t-elle à se présenter en 2022 ? "Bien sûr, ce n'est un secret pour personne"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
L'ancienne candidate socialiste à la présidentielle 2007, Ségolène Royal, pense bel et bien à être candidate en 2022, comme elle l'a confié mercredi sur Europe 1. "Il faut être prête pour ce type d’échéance très lourde", a-t-elle justifié.
INTERVIEW

Ségolène Royal ne se rase pas tous les matins, mais ça ne l'empêche pas de penser à la prochaine échéance présidentielle. L'ancienne candidate socialiste en 2007 se dit en effet prête à remonter sur le ring en 2022. "Bien sûr, [j'y pense], ce n'est un secret pour personne", a-t-elle asséné mercredi, sur Europe 1. Car pour un tel scrutin, rien ne sert de courir, il faut partir à point. "Il faut être prête pour ce type d’échéance très lourde."

"Cela n'a de sens que s'il y a une dynamique de rassemblement"

Souvent raillée sur les réseaux sociaux pour son ambition, Ségolène Royal nuance tout de même : "Cela n'a de sens que s’il y a une dynamique de rassemblement, d’union, si on est capable de réunir la gauche et les écologistes." Elle affirme avoir su le faire "sur les territoires dont [elle] avait la responsabilité". Et prend pour exemple les municipales. Des alliances entre socialistes, écologistes et parfois insoumis ont permis de garder ou remporter plusieurs grandes villes comme Marseille, Lyon ou Bordeaux. Mais aussi Tours, Besançon et, bien sûr, Paris.

"Dans toutes [ces] communes, cette union a permis la victoire. Et la victoire pour faire des choses. C'est ça qui est important en politique", note Ségolène Royal.

Europe 1
Par Margaux Baralon