Projet de loi bioéthique : Aurore Bergé espère une adoption définitive du texte "au plus tard à l'été 2021"

, modifié à
  • A
  • A
Aurore Bergé était l'invitée de la matinale d'Europe 1 1:10
Aurore Bergé était l'invitée de la matinale d'Europe 1 © Europe 1
Partagez sur :
Invitée de la matinale d'Europe 1, la députée LREM des Yvelines Aurore Bergé est revenue sur l'adoption en seconde lecture à l'Assemblée nationale du projet de loi Bioéthique dans la nuit de vendredi à samedi. Elle espère que les femmes pourront bénéficier de la PMA pour toutes "au plus tard à l'été 2021"
INTERVIEW

L'Assemblée nationale a adopté en deuxième lecture le projet de loi bioéthique, la première grande réforme sociétale du quinquennat, dans la nuit de vendredi à samedi. Le texte doit encore repasser devant le Sénat, possiblement en janvier 2021, avant que les parlementaires ne trouvent une version de compromis. Malgré le vote des députés, les couples de lesbiennes et les femmes célibataires n'ont donc pas encore accès à la PMA pour toutes.

"J'aimerais qu’on aille vite"

Au micro d'Europe 1, la députée des Yvelines et référente du projet de loi bioéthique pour LREM Aurore Bergé est revenue sur cet important délai, reconnaissant une certaine "frustration". "J'aimerais qu’on aille vite, pour ces femmes qui attendent et qui pour certaines n’ont plus le temps d’attendre". 

"J'espère qu'elles auront accès à la PMA pour toutes le plus vite possible", a commencé Aurore Bergé, justifiant par la même occasion le planning controversé de l'étude du projet de loi. "Pourquoi on a passé une loi comme cela fin juillet ? Parce qu'on a des milliers de femmes qui attendent de pouvoir fonder leur famille !". L'élue LREM espère que le projet de loi sera adopté "au plus tard à l’été 2021". Certes, "le processus parlementaire est long, mais le projet de loi ne contient pas que la PMA pour toutes et on a besoin de ce travail parlementaire", explique Aurore Bergé.

Europe 1
Par Ariel Guez