Municipales 2020 : huit candidats atypiques à suivre

, modifié à
  • A
  • A
Sept candidats atypiques aux élections municipales 2020
Sept candidats atypiques aux élections municipales 2020 © AFP
Partagez sur :
Pas besoin d’être une figure politique pour se présenter aux élections municipales. C’est en tout cas ce que ces huit candidats atypiques laissent à penser. Si nous les connaissons pour leurs carrières humoristiques, sportives, musicales ou encore télévisuelles, c’est désormais dans une tout autre voie qu’ils se lancent.

Humoriste, sportif, chanteur ou encore candidat de télé-réalité : on ne les attendait pas en politique. Pourtant, ces huit candidats tentent l’aventure des élections municipales. Si certains figurent simplement sur la liste d’un des candidats de leur ville, d’autres sont têtes de liste. L’on retrouve les humoristes Rémi Gaillard et Jean-Marie Bigard, les sportifs Vikash Dhorasoo, Jackson Richardson et les frères Patrick et Hervé Revelli, la chanteuse du duo Stone et Charden, ou encore le candidat de télé-réalité Matthieu Sausset. Europe 1 dresse le portrait de ces huit candidats atypiques à suivre lors des prochaines élections municipales, qui auront lieu les dimanches 15 et 22 mars.

Rémi Gaillard : le "clown" des municipales à Montpellier

Il ne s’agit pas d’un énième canular : Rémi Gaillard est bien candidat aux municipales à Montpellier. C’est dans une interview accordée à Midi Libre que ce natif de la cité héraultaise a officialisé sa candidature : "Puisque chaque élection est un nouveau canular, puisque le politique fait tristement rire, faut peut-être enfin élire un vrai clown". Il ponctue d’ailleurs ses tweets ayant trait aux municipales par l'emoji clown, dans lesquels il invective les candidats montpelliérains et la façon dont la campagne est menée. Il a également publié sur Twitter une affiche de campagne pastichant celle de Barack Obama en 2008, sur laquelle figure son slogan de campagne "Votez pour un vrai clown, votez n’importe qui". Sur celle-ci, le vidéaste porte un nez rouge. Le ton est donné.

Jean-Marie Bigard : pour "divertir" les Parisiens

Jean-Marie Bigard ne plaisantait pas non plus quand il a révélé se présenter aux municipales. C’est dans un tweet que l’humoriste a annoncé qu’il rejoignait la liste du forain Marcel Campion, candidat à la Mairie de Paris. Il a déclaré, à sa manière, qu’il faisait fi de l’aspect politique de l’élection. Au contraire, ce que Marcel Campion et lui ont en commun, c’est le divertissement, sur lequel ils ont fondé leur alliance politique. "Comme les forains, mon seul but est de divertir le peuple", a-t-il écrit dans son tweet du 3 octobre 2019. Jean-Marie Bigard est le suppléant de l’autrice Sylvie Bourgeois, tête de liste dans le 6e arrondissement.

Vikash Dhorasoo : milieu offensif de l’équipe de La France insoumise

Ce n’est plus le maillot de l’équipe de France de football que Vikash Dhorasoo arbore, mais celui de La France insoumise. En effet, l’ancien milieu offensif de l’équipe de France est la tête de la liste "Décidons Paris !" dans le 18e arrondissement de Paris. Il mène en binôme avec Danielle Simmonet cette liste soutenue par La France Insoumise. Parmi ses combats municipaux, l’on retrouve notamment le sujet de la municipalisation des cantines.

Les frères Revelli : frères ennemis en politique

Si les frères Patrick et Hervé Revelli ont joué ensemble sur le terrain à l’AS Saint-Etienne au début des années 1970, ils s’opposent désormais en politique... dans leur ville. Et ni l’un ni l’autre ne porte la couleur verte. Patrick Revelli est la tête de liste du parti La République en Marche. Ce dernier a déjà participé à la vie de la mairie stéphanoise. Il était, en effet, conseiller technique au cabinet de Maurice Vincent, maire PS de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole de 2008 à 2014. Son frère aîné Hervé Revelli n’est, quant à lui, pas tête de liste. Il soutient, non pas son frère, mais le maire sortant LR de la ville, Gaël Perdriau.

Jackson Richardson : de l’OM à la mairie de Marseille

Il n’y a pas que les footballeurs qui jouent sur le terrain politique. Jackson Richardson, ancien champion du monde de handball, a rejoint la liste du sénateur LR Bruno Gilles qui se présente aux élections municipales à Marseille. Le handballeur est mandaté pour traiter du sport dans la cité phocéenne. "Mon étiquette n’est pas la politique, c’est le sport", a-t-il déclaré à La Provence. C’est d’ailleurs à Marseille que ce dernier a commencé sa carrière sportive, à l’OM Vitrolles.

Stone (sans Charden) : c’est "l’avventura" politique

C’est sans son acolyte Charden que l’on retrouve Stone, non pas en musique, mais en politique. La chanteuse se lance, en effet, dans "l’avventura" politique des municipales. Annie Gautrat, de son vrai nom, figure sur la liste de Fernand Spaccaferri, maire sortant UDI de Commentry. La chanteuse vit la moitié de l’année dans cette commune de 6.000 habitants située dans l’Allier. Si le rôle qu’elle jouera dans cette liste n’est pas encore connu, l’on sait, en revanche, qu’Annie Gautrat est très investie dans la cause animale.

Matthieu Sausset : de candidat de télé-réalité à candidat aux municipales

De candidat de télé-réalité à candidat aux municipales, il n’y a qu’un pas. Pas que Matthieu Sausset a franchi. Ce dernier a été découvert du grand public grâce à sa participation dans l’émission "Mariés au premier regard" diffusée sur M6. C’est désormais dans un tout autre registre qu’on le retrouve. Il est, en effet, tête de liste dans le VIe arrondissement de Lyon, choisi par le centriste Denis Broliquier. Pour l’heure, l’on ne connaît donc ni l’issue de l’émission qui n’a pas encore été diffusée, ni celle des municipales pour ce candidat aux multiples casquettes.

Europe 1
Par Léa Beaudufe-Hamelin