Marseille : Jean-Claude Gaudin, "le maire bâtisseur devient aujourd'hui maire fossoyeur", selon Renaud Muselier

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Interrogé par Audrey Crespo-Mara sur Europe 1, le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur estime que le maire de Marseille "ne fait plus son travail".
INTERVIEW

Renaud Muselier n'est pas tendre avec le bilan de son confrère des Républicains. "Le maire bâtisseur devient aujourd'hui maire fossoyeur", a-t-il déclaré mercredi, à propos de Jean-Claude Gaudin, à la tête de Marseille depuis 1995. Au micro d'Audrey Crespo-Mara sur Europe 1, le président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur veut dénoncer la gestion de l'édile de 79 ans, après l'effondrement de plusieurs bâtiments dans le centre de la cité phocéenne le 5 novembre dernier, causant la mort de huit personnes.

Une information judiciaire pour homicides involontaires. "En étant président de région,  je travaille avec la totalité des métropoles, Marseille est la seule ville avec laquelle je ne peux pas travailler", s'agace Renaud Muselier. "Tous les systèmes sont défaillants. Le maire ne fait plus son travail", lâche-t-il. "On a l'une des plus belles villes de France, avec des réussites économiques, et on a des immeubles qui s'effondrent sur des braves gens. C'est insupportable", dénonce encore celui qui fut pourtant, pendant douze ans, le premier adjoint de Jean-Claude Gaudin.

"On va voir les responsabilités", glisse-t-il, tout en rappelant que suite aux effondrements de la rue d'Aubagne une information judiciaire a été ouverte pour homicides involontaires.

 

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Un "mariage honteux". Jean-Claude Gaudin finira en 2020 son quatrième et dernier mandat. En effet, l'élu a déjà fait savoir qu'il ne se représenterait pas. "Je connais bien le fonctionnement de cette ville, et je dis qu'il a y deux mandats de trop", tacle encore Renaud Muselier qui dénonce un "mariage honteux" avec l'ex-socialiste Jean-Noël Guérini, président du conseil général des Bouches-du-Rhône de 1998 à 2015. Lors des municipales de 2014, Jean-Claude Gaudin avait notamment fusionné sa liste dans le deuxième secteur de Marseille avec celle de la conseillère générale Lisette Narducci, réputée proche de Jean-Noël Guérini.

Europe 1
Par Romain David