LREM va lancer sa "grande marche européenne" en janvier

  • A
  • A
En 2016, le parti d'Emmanuel Macron avait déjà organisé une "grande marche" des militants. © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :

À partir de janvier, La République en marche va mener une "grande marche" à la rencontre des Français pour aborder des questions liées à l'avenir de l'UE.

La République en marche (LREM) entend lancer début 2018 une "grande marche" pour débattre avec les Français de l'avenir de l'Europe, a annoncé lundi son nouveau délégué général Christophe Castaner après avoir rencontré Emmanuel Macron. À l'image de la "grande marche" de 2016, cette campagne de porte-à-porte menée avant la présidentielle, LREM prévoit d'"organiser dès janvier une grand marche européenne", a déclaré Christophe Castaner à l'issue de l'entretien à l'Élysée.

À la rencontre des concitoyens. En France, elle sera menée "dans les villages, auprès des agriculteurs qui s'inquiètent des dérives européennes mais savent l'importance de la Politique agricole commune, de nos concitoyens qui peuvent trouver que l'Europe est un amoncellement de normes...", a-t-il expliqué. LREM "sera partout en France au premier trimestre pour que nous puissions porter cette ambition" pour l'UE.

La question des européennes. Par ailleurs, LREM reste "ouverte" sur la question du mode de scrutin pour les élections européennes de 2019, entre la liste nationale, qui peut "favoriser le débat" national sur l'Europe, et les listes régionales, qui "garantissent une proximité". Le mouvement donnera son avis après "un débat interne", a-t-il expliqué. Depuis les européennes de 2004, la France est divisée en huit circonscriptions. Pour Christophe Castaner, l'introduction de listes transnationales grâce à l'utilisation du quota des députés britanniques partants après le Brexit, peut être "le meilleur moyen de porter l'ambition européenne".