Les Républicains : François Baroin fait son retour au bureau politique

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Et si François Baroin était le sauveur de la droite ? Tous les regards étaient sur lui au moment où Christian Jacob présentait la nouvelle direction des Républicains, mercredi. 
REPORTAGE

François Baroin au siège des Républicains, on n'avait plus vu ça depuis les élections législatives de 2017. En retrait de la vie politique partisane, revoilà le maire de Troyes (Aube) à côté de son ami Christian Jacob, fraîchement élu à la tête du parti. "Il y a tout à reconstruire et Christian Jacob est l'homme du rassemblement. Il m'a demandé de l'aider et je le ferai volontiers", confie-t-il. Les bébés Chirac sont sur le devant de la scène. 

Christian Jacob fait tout ça pour lui

François Baroin a fait mercredi son retour au bureau politique, au comité stratégique et à la commission d'investiture des Républicains. Mais beaucoup à droite aimeraient qu'il aille au delà, en portant leurs couleurs à l’élection présidentielle de 2022. "Christian Jacob fait tout ça pour lui", confie même un dirigeant. Mais François Baroin refuse de parler candidature.  Il ne faut pas lire dans ce retour "une autre interprétation que l'amitié" qu'il porte à Christian Jacob, déclare le président de l'Association des maires de France. François Baroin souhaite simplement "l'aider à rendre à notre famille ce qu'elle nous a apporté pendant de nombreuses années".

2022 dans un coin de la tête ? 

François Baroin a-t-il envie d'être candidat à la présidentielle ? c'est la question qui revient en boucle chez les députés LR. "Il y a quelques mois, François nous engueulait quand on lui parlait présidentielle", glisse un élu. Alors que maintenant, "quand on discute en tête à tête, il aborde le sujet de lui-même, ce qui est une avancée" glisse un autre.

Reste que 2022 est encore loin, surtout pour une droite convalescente. "Les autres sont grands parce qu'on est à genoux, comme le disait la Boétie", image le maire de Troyes, "il faut juste se relever". Et le vrai objectif des Républicains, ce sont les élections municipales de mars prochain. François Baroin a promis de ne parler d'aucune élection avant cette échéance. 

Europe 1
Par Aurélie Herbemont, édité par Cédric Chasseur