Législative partielle dans le Val-d'Oise : LREM en tête devant LR, faible participation

, modifié à
  • A
  • A
Dans le Val-d'Oise, la candidate LREM est arrivée en tête du premier tour de la législative partielle.
Dans le Val-d'Oise, la candidate LREM est arrivée en tête du premier tour de la législative partielle, dimanche. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
La candidate LREM Isabelle Muller-Quoy est arrivée en tête du premier tour de la législative partielle de la 1ère circonscription du Val-d'Oise, dimanche.

Bis repetita pour la majorité. La candidate LREM Isabelle Muller-Quoy, dont l'élection avait été invalidée en novembre, est arrivée en tête dimanche du premier tour d'une législative partielle dans la 1ère circonscription du Val-d'Oise, devançant son rival LR dans un scrutin marqué par une très forte abstention (79,67%). Le Conseil constitutionnel avait invalidé son élection suite à l'inéligibilité de son suppléant.

Une affiche avec Édouard Philippe. La candidate de la majorité, que le Premier ministre Édouard Philippe viendra soutenir en personne jeudi lors de l'entre-deux-tours, a rassemblé 29,28% des suffrages face à son rival LR Antoine Savignat, allié à l'UDI, qui a recueilli 23,67% des voix. Dans une circonscription historiquement marquée à droite, la candidate du parti au pouvoir avait choisi de poser sur les affiches de campagne à côté du Premier ministre, là où c'était le visage du président Emmanuel Macron qui s'affichait en juin.

LFI s'abstient, le FN recule. Arrivée quatrième en juin, la candidate de La France insoumise Leïla Saïb est en effet passée devant le prétendant du Front National, Stéphane Capdet (10,11%), qui a pâti de la concurrence de deux autres candidatures d'extrême droite, celle des Patriotes de Florian Philippot et celle de l'Union des patriotes, le parti de Carl Lang et Jean-Marie Le Pen. Avec 6,88%, le PS a amélioré son score par rapport au 1er tour en juin tandis qu'EELV (6,20%) a pratiquement doublé le sien dans ce département à dominante rurale.