Le président de l'Assemblée François de Rugy succède à Nicolas Hulot à l'Ecologie

, modifié à
  • A
  • A
François de Rugy remplace Nicolas Hulot à ce poste.
François de Rugy remplace Nicolas Hulot à ce poste. © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
Le président de l'Assemblée François de Rugy succède à Nicolas Hulot à l'Ecologie, a annoncé mardi l'Elysée.

Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy a été nommé mardi ministre de la Transition écologique et solidaire en remplacement de Nicolas Hulot, qui a démissionné la semaine dernière, a annoncé l'Elysée. 

Interrogé la semaine dernière sur RTL, François de Rugy avait affirmé n'être "candidat à rien". Mais il avait aussi écrit sur Facebook qu'en matière d'écologie, "on ne peut plus se dérober devant la nécessité de l'action". Chantre depuis toujours d'une écologie "réformiste", il avait rompu en août 2015 avec EELV, en critiquant la "dérive gauchiste" de ses camarades et leur choix de ne pas participer au gouvernement de Manuels Valls.

Un choix qui divise. A 44 ans, François de Rugy obtient pour la première fois un portefeuille ministériel. Un choix logique pour Pascal Durand, proche de Nicolas Hulot : "François de Rugy a donné des gages" à la majorité et "a de vraies convictions écolos", affirme l'ancien secrétaire national d'EELV. Un parlementaire de la majorité se montre plus sévère : "Rugy, c'est le recroquevillement de la politique écologique, une énorme erreur mais en même temps un signal très clair", cingle-t-il.