Jean-Michel Blanquer : "Plus c'est mixte, moins il y aura de harcèlement" à l'école

  • A
  • A
3:58
© Europe 1
Partagez sur :
Le ministre de l'Éducation nationale, invité à répondre aux questions de lycéens sur Europe 1, a évoqué le thème sensible du harcèlement scolaire. 
INTERVIEW

Comment lutter contre le harcèlement scolaire ? Abigail, une lycéenne inscrite en filière professionnelle et qui a en été victime, a posé la question au ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer, jeudi soir au micro d'Europe 1. "Il est très bien d'avoir plus de filles dans les filières industrielles, ou au sein de la voie professionnelle. Encore beaucoup trop souvent, il n'y a que des garçons ou que des filles dans d'autres endroits. Plus c'est mixte, mieux c'est, et moins il y aura de phénomène de harcèlement", a répondu le ministre. Abigail, seule fille dans une filière de 31 élèves, a raconté avoir été harcelée pendant près de deux ans par les garçons de sa classe. 

>> De 17h à 20h, c’est le grand journal du soir avec Matthieu Belliard sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"Il faut réagir tout de suite, à la racine". "Le message vis-à-vis de l'ensemble du personnel, que ce soit les professeurs ou les CPE (conseillers principaux d'éducation), est qu'il faut réagir tout de suite, à la racine. Votre établissement doit réagir. Il y a aussi un numéro, le 3020, qui permet aux élèves d'alerter en cas de harcèlement", a poursuivi Jean-Michel Blanquer. "Le phénomène de harcèlement est un fléau. On a lancé une campagne à ce sujet en novembre dernier, surtout sur le cyber-harcèlement à caractère sexuel, dont sont souvent victimes les jeunes filles. Il y a profondément un sujet éducatif : dès l'école primaire, on doit apprendre aux élèves à se respecter les uns les autres", a conclu le ministre de l'Éducation.