Griveaux regrette un manque de "courtoisie" de Hulot envers Macron

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le porte-parole du gouvernement a aussi dit mardi regretter le départ du ministre de la Transition écologique. 

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a dit mardi "regrette(r)" le départ surprise du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, mais aussi un manque de "courtoisie" envers Emmanuel Macron et Edouard Philippe, qui n'étaient pas prévenus selon Nicolas Hulot.

"Rendre hommage à son travail". "Je regrette ce départ", a déclaré le porte-parole du gouvernement, qui n'était "pas prévenu" de la décision du ministre. "Je veux rendre hommage au travail qui a été accompli depuis plus d'une année par Nicolas Hulot", bien que "la plus élémentaire des courtoisies aurait été effectivement de prévenir le président de la République et le Premier ministre", a estimé le porte-parole sur BFMTV et RMC.

Hulot s'est senti "tout seul à la manœuvre". Le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot a annoncé mardi sur France Inter avoir décidé de quitter le gouvernement, considérant que son action n'avait permis d'obtenir que des "petits pas" en matière environnementale. "Je prends la décision de quitter le gouvernement", a déclaré Nicolas Hulot, après avoir confié qu'il se sentait "tout seul à la manœuvre" sur les enjeux environnementaux au sein du gouvernement.