Eric Ciotti "demande solennellement" à Christophe Castaner d’interdire la "manifestation de soutien" au tueur de la préfecture de police

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le député des Alpes-Maritimes a demandé mercredi sur Europe 1 au ministre de l’Intérieur d’interdire un défilé prévu jeudi à Gonesse en soutien à Mickaël Harpon, qui a tué quatre personnes le 3 octobre.
INTERVIEW

Jeudi, une semaine jour pour jour après la tuerie de la préfecture de police de Paris, une manifestation doit se tenir à Gonesse en soutien à Mickaël Harpon, l’auteur de l’attaque. "Ce n’est pas tolérable", a réagi mercredi sur Europe 1 Eric Ciotti. "Je demande solennellement à Christophe Castaner l’interdiction de cette manifestation", a lancé le député LR des Alpes-Maritimes.

"Il faut des actes"

Ce rassemblement est organisé par Hadama Traoré, un ancien candidat aux élections européennes. Le propos de cet habitant d’Aulnay-Sous-Bois ? Mickaël Harpon n’est pas un terroriste, mais une personne discriminée, habitante en banlieue et souffrant d’un handicap. "C’est tout ce contexte qui explique pourquoi il a craqué", déclare Hadama Traoré sur son compte Facebook, selon Le Huffington Post. L’homme condamne évidemment par ailleurs la tuerie perpétrée par Mickaël Harpon.

Depuis que le Figaro a révélé l’existence de l’événement, nombre de voix se sont élevées pour appeler à son interdiction. Eric Ciotti s’est donc rajouté mercredi à ce concert. "Le temps de l’action est venue", a martelé celui qui présidera la commission d'enquête parlementaire sur la tuerie de la préfecture de police. "Aujourd’hui, il faut des actes. On ne peut pas comprendre qu’on accepte une manifestation de soutien à un homme qui a tué quatre policiers", a insisté Eric Ciotti. "Pour l’instant, la préfecture du Val d’Oise dit qu’elle ne sera pas interdite. C’est une provocation insupportable."