Édouard Philippe ironise sur Laurent Wauquiez et tacle François Hollande

, modifié à
  • A
  • A
Edouard Philippe 1280
© Europe 1
Partagez sur :
Le Premier ministre à répondu de manière cinglante aux critiques du patron des Républicains et de l'ancien président de la République.
INTERVIEW

Il en a profité pour régler quelques comptes. Invité jeudi de la matinale d'Europe 1, le Premier ministre Édouard Philippe n'a pas manqué de répondre à certains commentateurs du quinquennat d'Emmanuel Macron, qui arrive au bout de sa première année.

La "mesure" de Laurent Wauquiez. À commencer par Laurent Wauquiez, le patron de son ancienne famille politique, qui a estimé dans les colonnes du Figaro : "Le portefeuilles se vident, les usines se démontent, les mosquées salafistes se construisent". De quoi susciter ce bref commentaire ironique du locataire de Matignon : "Il faut lui reconnaître de toujours être dans la nuance et la mesure". Dont acte.

L'"amertume" de François Hollande. Autre petite phrase qui a agacé Édouard Philippe, celle de l'ex-chef de l'Etat François Hollande, qui a déclaré mercredi sur TMC : "Emmanuel Macron n'est pas le président des riches, il est le président des très riches". Réponse d'Édouard Philippe : "Je pense que François Hollande est amer, et l'amertume est un poison de l'esprit", tacle-t-il. "Tout cela a une tonalité très marquée par l'amertume, je trouve ça très triste", ajoute l'ancien maire du Havre.

 

Europe 1
Par R.Da.