Défaite de LR aux européennes : "S'il y a eu un rejet, il est collectif", estime Christian Jacob

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Après la débâcle de son parti aux élections européennes, le chef de file des députés LR ne milite pas en faveur de la démission de Laurent Wauquiez mais appelle les siens à se reconstruire collectivement.

Du côté des Républicains, l'objectif est de tout remettre à plat. Après la déroute des élections européennes au cours desquelles la liste portée par François-Xavier Bellamy a obtenu 8,48% des suffrages, Laurent Wauquiez, le président de LR, propose des états généraux à la rentrée.

En interne, certains comme Valérie Pécresse plaident déjà pour un départ de Laurent Wauquiez. D'autres estiment que cela déstabiliserait encore plus le parti. C'est le cas de Christian Jacob. "Je n'ai vraiment pas le sentiment que notre électorat ait envie à tout prix d'une élection interne, d'une nouvelle bagarre de chefs", a expliqué le président du groupe LR à l'Assemblée nationale.

>> De 17h à 20h, c’est le grand journal du soir avec Matthieu Belliard sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"C'est dans le collectif que l'on doit se reconstruire"

D'après lui, la solution doit se trouver "dans le collectif" : "On a porté cette campagne ensemble, on a plutôt joué collectif et c'est dans le collectif que l'on doit reconstruire." Christian Jacob précise par ailleurs que, selon lui, ce résultat n'est pas l'illustration d'un rejet de Laurent Wauquiez par les électeurs des Républicains : "Le rejet, s'il y en a eu un, il est collectif. C'est trop facile de se planquer derrière un tel ou un tel. Les décisions, on les a prises ensemble, on les porte ensemble et on les assume ensemble. On se remet en cause ensemble."

Europe 1
Par Aurélie Herbemont, édité par Grégoire Duhourcau