Comment se passe la nouvelle vie de François Fillon dans la finance ?

, modifié à
  • A
  • A
François Fillon 1:26
François Fillon occupe un poste de Senior Partner chez Tikehau Capital, une sorte "d'associé expérimenté". © ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :
Après son échec au premier tour de la présidentielle, l'ancien Premier ministre François Fillon s'est reconverti dans le monde de la finance. Chez Tikehau Capital, le grand favori de 2017 finalement battu s'est bien intégré, confie-t-on, et exerce des missions de conseil au sein d'un cabinet qui valorise ses compétences à l'international.

On avait quitté François Fillon un soir d'avril 2017, au milieu des siens, nettement battu au premier tour de l'élection présidentielle. Lui, le grand favori du scrutin, venait de laisser filer au second tour ses deux principaux adversaires, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, plombé par le poids qu'avaient pris les soupçons d'emplois fictifs dans sa campagne. Depuis, l'ancien Premier ministre s'est reconverti dans la finance. Une nouvelle vie qu'il devrait forcément aborder jeudi soir, sur France 2, lors de sa première interview en France depuis son échec cuisant du printemps 2017.

Après la politique, la finance a offert un titre ronflant à François Fillon : il est aujourd'hui Senior Partner de Tikehau Capital, ce qui correspond à un poste d'associé expérimenté. Tikehau, c'est l'une des grosses sociétés de gestion de la place de Paris. Sur le site de l'entreprise, François Fillon a sa photo comme les autres membres du comité de direction. "Il vient au bureau tous les jours, il est pleinement intégré, il est très accessible. On peut dire qu'il est heureux dans sa nouvelle vie", précise un cadre.

CaptureTikehauFillonOK

Les membres du comité de direction, parmi lesquels figure François Fillon (capture d'écran Tikehau Capital)

Fillon, "vrai facilitateur"

Là-bas, François Fillon a deux missions principales : d'abord, il apporte son expertise sur les projets d'investissements. Bien sûr, ce n'est pas lui qui fait le Powerpoint mais son avis compte beaucoup, glisse-t-on au sein de l'entreprise. "Il connait tout le tissu économique français et bien sûr international, ça aide beaucoup", dit-on.

Son autre mission consiste justement à assurer la visibilité du fonds hors de France. "C'est un vrai facilitateur", reconnait-on chez Tikehau. Il a encore beaucoup de contacts et il est reçu partout comme l'ex-Premier ministre de la France. Et pour tout cela, sans rien vouloir révéler du montant, on glisse en interne qu'il est payé au niveau de son expérience et de son expertise.