Affaire Benalla : pour Dupont-Aignan, "les Français ont compris l’hypocrisie de Macron"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le député de l’Essonne et président de Debout la France, interrogé par Sonia Mabrouk, a pointé du doigt le rôle du président de la République dans l’affaire Benalla.

INTERVIEW

Pour Nicolas Dupont-Aignan, "les Français ont compris l’hypocrisie d’Emmanuel Macron" avec l’affaire Benalla. "Comment un président de la République qui devait incarner le "nouveau monde", la transparence, a pu confier sa sécurité à un jeune homme qui allait casser des manifestants ? Aller casser du manifestant, être lieutenant-colonel aussi rapidement et être logé aux frais de la princesse : ça fait beaucoup", a critiqué le député de l’Essonne et président de Debout la France, interrogé mercredi soir par Sonia Mabrouk sur Europe 1.

L’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron a été auditionné mercredi par les sénateurs.

"Ce feuilleton me fatigue". "Ce feuilleton me fatigue. Mais c’était en même temps assez fascinant que tout le gouvernement s’inquiétait de cette audition. Christophe Castaner (secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement) pensait que les sénateurs allaient destituer le président de la République et Nicole Belloubet (ministre de la Justice) était devenue avocate d’Alexandre Benalla", a poursuivi Nicolas Dupont-Aignan, qui s’est étonné des propos de l’ancien collaborateur du président devant les sénateurs.

 

>> De 17h à 20h, c’est le grand journal du soir avec Matthieu Belliard sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"Alexandre Benalla a expliqué qu’il avait un port d’armes car c’était lui qui était en danger. J’attends les conclusions de la commission d’enquête et l’instruction judiciaire. Tout ça n’est pas très sérieux. Mais je ne vais passer ma vie à constater cela et je pense que les Français ont d’autres préoccupations", a conclu le président de Debout la France.