Violences aux femmes : "former une chaîne de protection" (Belkacem)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

- "Une fois que les violences ont eu lieu, notre société toute entière doit être au service de la femme ou de la fille victime de violence pour la protéger", a expliqué vendredi matin sur Europe 1 Najat Vallaud-Belkacem. "Les pouvoirs publics doivent former une chaîne de protection, c'est pour cela que tous les professionnels amenés à entrer en contact avec une femme victime de violence seront formés sur la spécificité de ces violences ".

La ministre a proposé une batterie de mesures pour mieux protéger les femmes victimes de violences conjugales. "Nous veillerons à ce que la procédure pénale soit à la fois rapide et efficace et nous protégerons les femmes, y compris lorsqu'elles ne déposent pas plainte par le biais de l'ordonnance de protection", a-t-elle indiqué. A cette fin, toutes les mains courantes déposées par les femmes battues seront transmises au Parquet.

"Nous évincerons mieux l'auteur des coups du domicile pour y laisser la place à la femme lorsqu'elle le souhaite", a ajouté Najat Vallaud-Belkacem. "Nous multiplierons les places d'hébergement d'urgence pour accueillir ces femmes", a-t-elle conclu avant un comité interministériel sur l’égalité hommes-femmes qui doit se tenir vendredi matin.