UMP : l'équipe de Fillon conteste officiellement l'élection

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Selon Eric Ciotti, 1.304 voix n'ont pas été prises en compte dans le résultat final de l'élection.

L'équipe de François Fillon a affirmé mercredi que "l'oubli pur et simple" de 1.304 suffrages au terme de l'élection à la présidence de l'UMP avait conduit à annoncer par erreur la victoire de Jean-François Copé, alors que celle-ci reviendrait à l'ancien Premier ministre.

Lors d'une conférence de presse, le directeur de campagne de François Fillon, Eric Ciotti, a expliqué que son équipe s'était rendue compte mardi soir de l'oubli des suffrages des fédérations de Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et Mayotte, soit 1.304 voix.

"Une erreur manifeste et grave"

"Leur réintégration conduit à ce résultat : François Fillon, 88.004 voix, et Jean-François Copé, 87.978 voix", a dit Eric Ciotti aux côtés de Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse. "Le président de la Cocoe (commission électorale de l'UMP) a lui-même reconnu cette erreur lors d'un échange téléphonique avec François Fillon en fin de matinée. Il s'agit d'une erreur manifeste et grave", a souligné Eric Ciotti.

"L'oubli pur et simple de ces trois fédérations est de 1.304 militants. Elle doit évidemment être réparée. Nous demandons donc à la Cocoe que les résultats soient simplement rétablis", a-t-il ajouté.

>> A LIRE AUSSI : UMP : le jour le plus long

Europe 1
Par Europe1.fr aveec AFP