Sinclair : "une folie collective et voyeuriste" (E1)

  • A
  • A
Partagez sur :

Anne Sinclair est revenu sur le comportement de la presse pendant l’affaire DSK, en fustigeant les "débordements". "Je n’aime pas  le voyeurisme et l’outrance. Je comprends très bien qu’une histoire sérieuse, qui avait des implications politiques, ait fait tous les titres des journaux. Mais il y a un moment où il faut que la presse sache où sont les frontières entre vie privée et vie publique, et surtout ne cède pas ni à l’emballement, ni au voyeurisme", a affirmé la journaliste sur Europe 1. "C’est les débordement que je condamne, pas le reste."

L’épouse de Dominique Strauss-Kahn a également évoqué une période de deux-trois mois qu’elle a qualifié "de folie collective et voyeuriste pas très saine".