Sarkozy veut "un islam en France et pas un islam de France"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Lors d'un échange sur le droit de vote des étrangers aux élections municipales, pendant le débat d'entre-deux-tours, Nicolas Sarkozy a déclaré qu'il voulait un "islam en France et pas un islam de France".

"Depuis dix ans, nous assistons à une radicalisation et à une pression d'un islam de France alors que nous voulons un islam en France", a-t-il précisé. "Il est irresponsable de proposer un tel vote avec un tel risque communautaire. Car les municipales ont le deuxième taux de participation, le plus fort taux après celui des présidentielles. La réalité de l'immigration française est une immigration africaine, d'Afrique du nord et subsaharienne. Vous n'allez pas me faire un procès parce que je décris une réalité. Les personnes concernées sont en majorité de confession musulmane. L'islam est la deuxième religion de France, nous avons fait des efforts considérables sur les lieux de culte : 2.200 mosquées", a-t-il poursuivi.

> Suivez en direct le débat de l'entre deux-tours en cliquant ici.