Sarkozy a-t-il couvert Armstrong ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy a-t-il participé à l’omerta autour des pratiques dopantes de Lance Armstrong ? Oui, selon Pierre Bordry, l’ancien président de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), qui pense que l’ancien président l’a poussé au départ. "Armstrong me l'a raconté lui-même. Il s'est vanté devant moi d'avoir réclamé ma tête au président", raconte l’homme dans Le Nouvel observateur paru jeudi. "J'ai demandé un démenti à l'Élysée, même privé, je n'ai eu aucune réponse. J'étais consterné", poursuit-il.

L’ancien président de la République, grand fan de cyclisme et du champion américain, avait reçu ce dernier à déjeuner à l’Elysée en octobre 2009. "Même Astérix prenait de la potion magique", aurait balayé Nicolas Sarkozy à propos du dopage. Moins d’un an après cette rencontre, Pierre Bordry démissionnait de l’AFLD.  Une nouvelle que Lance Armstrong, rappelle Le Lab, avait sobrement commentée sur Twitter :