Santé animale : Le Foll pour des normes

  • A
  • A
Partagez sur :

Le nouveau ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a appelé à l'élaboration de normes communes au niveau mondial à l'occasion du lancement lundi à Paris de la 80e session générale de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) .

"Seules des normes communes garantissent à la fois la protection de la santé animale, donc celle des consommateurs et le commerce mondial", a affirmé M. Le Foll, dont c'était la première intervention en tant que ministre.

En ligne de mire de Stéphane Le Foll, le virus de Schmallenberg. Depuis le 20 mars, la Russie a suspendu les importations de bovins, ovins, caprins et porcs vivants de l'Union européenne, prétextant la propagation de ce virus dans les élevages européens et la situation sur le front de la fièvre catarrhale ovine.

Cette mesure a été critiquée par Bruxelles. Les commissaires européens au Commerce, Karel De Gucht, et à la Santé des consommateurs, John Dalli, ont exprimé leur "profonde déception" après la décision des autorités russes. Ils l'estiment "injustifiée et disproportionnée".