Règle d'or : "aveu de faiblesse" pour Jospin

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Lionel Jospin a jugé "inadmissible d'oser constitutionnaliser la règle de l'équilibre budgétaire", estimant que vouloir inscrire "la règle d'or" dans la Constitution était "un aveu de faiblesse". Dans un extrait d'un documentaire sur Bercy, qui sera diffusé par France 5 à la fin de l'année, et rendu public par L'Express.fr, l'ancien Premier ministre socialiste étrille ce souhait du président Nicolas Sarkozy.

"Je trouve inadmissible d'oser constitutionnaliser la règle de l'équilibre budgétaire. Une Constitution n'est pas faite pour cela et il faut qu'on ait des hommes politiques, des responsables politiques qui assument leurs responsabilités", dit-il.