Raffineries: Copé veut interdire les blocages

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le patron des députés UMP, Jean-François Copé, a annoncé mercredi le lancement, au sein du groupe UMP, d'une "réflexion" en vue d'interdire les blocages des raffineries de pétrole, des ports et des autres "fonctions vitales du pays". Une semaine après sa proposition très controversée d'instaurer un "examen de passage en 6e", Jean-François Copé, qui pourrait succéder à Xavier Bertrand à la tête de l'UMP, a estimé devant l'Association des journalistes parlementaires qu'il fallait "tirer toutes les leçons" de "l'épreuve" du conflit social sur la réforme des retraites.