Publicis : "excès" pour le camp Hollande

  • A
  • A
Partagez sur :

Bruno Le Roux, porte-parole de François Hollande, a estimé que la rémunération de 16 millions d'euros que s'apprêterait à toucher le patron du groupe Publicis, selon des informations de presse, "confirme la pertinence des propositions" du candidat PS à l'Elysée.

"Maurice Lévy confirme la pertinence de la proposition de François Hollande en matière de lutte contre les rémunérations excessives, à savoir l'imposition à 75% de toutes sommes perçues au-delà de 1 million d'euros par an", écrit M. Le Roux dans un communiqué mardi.

"Ce nouvel excès confirme en définitive l'exigence de décence, de remise en ordre et de conscience sociétale dans l'attribution des rémunérations", estime le député de Seine-Saint-Denis. Maurice Lévy, patron du groupe publicitaire Publicis, va toucher cette année 16 millions d'euros de rémunération différée, qui s'ajoute à sa rémunération régulière, a affirmé lundi le site internet La Tribune.