Paris : Delanoë accuse le candidat Fillon

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le maire (PS) de Paris Bertrand Delanoë a accusé vendredi le Premier ministre François Fillon, investi par l'UMP pour les législatives dans la capitale, de "considérations partisanes" en ce qui concerne les dossiers parisiens.

"Votre décision" sur le projet de réaménagement des voies sur berges dans la capitale "apparaît comme strictement dictée par des considérations partisanes", écrit Bertrand Delanoë à François Fillon dans une lettre qu'il a rendue publique.

"Je ne saurais tolérer que (les responsables nationaux) puissent user de leurs prérogatives pour servir des intérêts partisans", ajoute-t-il. "Ainsi votre décision de nommer M. Dominique Tibéri (fils de l'ancien maire UMP Jean Tibéri) comme contrôleur économique et financier de l'Etat a été particulièrement choquante", affirme-t-il. "Elle a été heureusement annulée par le Conseil d'Etat", poursuit-il. Le maire a aussi reproché à l'administration, "sous votre responsabilité", d'avoir engagé une série de recours contentieux contre des marchés conclus par la ville, comme celui de la modernisation de l'éclairage public.