PS et MRC signent un "contrat de législature"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le PS et le Mouvement républicain et citoyen (MRC) ont annoncé vendredi avoir conclu un "contrat de législature" qui "fonde leur alliance pour 2012", un peu plus d'un mois après le retrait de la candidature du président d'honneur du MRC, Jean-Pierre Chevènement.

Les deux partis ont conclu "un accord politique et électoral qui constitue le contrat de législature entre les deux partis et fonde leur alliance pour 2012", est-il indiqué dans un communiqué conjoint de la première secrétaire du PS, Martine Aubry, et du président du MRC, Jean-Luc Laurent.

L'accord dénonce notamment le "triomphe du capitalisme spéculatif et prédateur", résultat "de 30 ans de libéralisme sans frein", et affirme la volonté de "proposer au peuple français des réponses ambitieuses, cohérentes et porteuses d'espoir". Il évoque, entre autres, "la reprise en main des acteurs d'une finance aujourd'hui dévoyée par un contrôle public efficace", "la justice fiscale", "la réindustrialisation du pays", "une parité monétaire plus juste", "un soutien prioritaire à l'investissement et à la recherche pour les PME" et "une politique de croissance (...) à l'échelle européenne".