Mélenchon : le "suspense haletant" de Sarkozy

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, a ironisé mardi sur le "suspense haletant" autour de la candidature de Nicolas Sarkozy. Le chef de l'Etat va-t-il se déclarer "au premier étage ou au rez-de-chaussée de l'immeuble dans lequel il compte s'exprimer, si ce sera le soir ou le matin, l'après-midi ou la nuit", s'est-il moqué. Il a dit vouloir se "débarrasser de ce poids qui nous oppresse" pour pouvoir passer au bilan de son quinquennat.