Mariton contre la théorie du genre aux exams

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le député UMP de la Drôme, Hervé Mariton, veut être assuré par le ministre de l'Education, Luc Chatel, que les examens de sciences de la vie et de la terre de classe de première ne comporteront pas de questions liées à la théorie du genre, a-t-il déclaré lundi à l'AFP. "Après le débat sur les manuels autour des références liées à la théorie du genre dans certains manuels scolaires, ce qui a révélé une ambiguïté dans la lecture du programme, je souhaite être assuré par le ministre qu'il n'y ait pas de question aux examens de SVT liée à la théorie du genre", a-t-il expliqué.

Avant la rentrée, Hervé Mariton était l'un des 80 députés UMP signataires d'une lettre au ministre demandant le retrait des manuels scolaires de SVT de classe de première ES et L qui expliquent "l'identité sexuelle" des individus tant par le contexte socio-culturel que par leur sexe biologique.