Lubrizol : "sans doute une négligence" (Batho)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Delphine Batho, la ministre de l'Ecologie, estime que l'émanation de gaz malodorant depuis l'usine Lubrizol, à Rouen, est "sans doute liée à "une négligence ou une faute". "Ce sera à l'enquête administrative et l'enquête judiciaire de l'établir", poursuit-elle au micro d'Europe 1.

Depuis lundi matin, une fuite importante de mercaptan provoque le dégagement d'une odeur incommodante dans plusieurs départements qui a nécessité la mise en place d’un plan de prévention. A la suite de cet événement, Delphine Batho à demandé l'ouverture d'une enquête administrative. Il est prématuré de dire si c'est une faute technologique ou une erreur humaine. Mais, en tout état de cause, il faudra chercher la responsabilité de l'entreprise", indique-t-elle.