Loi sur le génocide arménien : "inutile" selon Debré (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Interrogé par Europe 1, Bernard Debré est revenu sur la proposition de loi UMP punissant la négation du génocide arménien de 1915. L'Assemblée doit examiner jeudi cette proposition qui provoque la colère des autorités turques. Le député UMP de Paris reconnaît que cette proposition divise la France et l'ensemble de la classe poitique. "Il y a une compétition, entre la droite et la gauche pour savoir qui va récupérer les voix des Arméniens", a-t-il commenté.

De son côté, le député de Paris se montre défavorable à cette proposition de loi. "Est-ce qu'il faut que l'Assemblée nationale fasse des lois mémorielles, qu'elle se substitue aux historiens, pour écrire l'histoire et ce sera donc l'histoire officielle ?", s'interroge-t-il.

"Cette loi est beaucoup plus large, parce que non seulement elle concerne le génocide arméniens, mais potentiellement tous les génocides. Donc on va nous mettre le génocide des Tutsis par les Hutus ou des Hutus par les Tutsis, le génocide rwandais, le génocide cambodgien et pourquoi ne pas pas mettre génocide des Vendéens ?", poursuit-il.

"Ça me gène profondément. Cela dit, il y a déjà eu une loi en 2001 de la France qui reconnaît le génocide arménien, c'est largement suffisant. C'était inutile de faire une nouvelle proposition", conclut le député de Paris.

Écoutez Bernard Debré :