Les états généraux de l'Outre-mer officiellement lancés

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le gouvernement a officiellement lancé mercredi place Beauvau les états généraux de l'Outre-mer, décrétés en février par le président Nicolas Sarkozy en pleine crise antillaise pour remettre à plat les problèmes qui s'y posent. Ils auront lieu finalement jusqu'à la fin juillet.

Les Etats généraux de l'Outre-mer sont officiellement lancés. Nicolas Sarkozy, qui devait les ouvrir en avril en Guadeloupe, se rendra bien aux Antilles, mais la date de son déplacement dépendra de son agenda, selon la ministre de l'Intérieur et de l'Outre-mer Michèle Alliot-Marie. La "restitution" des états généraux sera faite "pour la fin du mois de septembre" et le premier conseil interministériel de l'Outre-mer "se tiendra à la fin du mois d'octobre". C'est alors que seront arrêtées des décisions issues des travaux.

"C'est une première dans l'histoire des relations entre la métropole et l'Outre-mer", il s'agit d'"aborder les relations dans une perspective d'avenir complètement nouvelle", a souligné Mme Alliot-Marie au cours d'une conférence de presse. Selon elle, "la crise sociale a été le révélateur de la nécessité d'avoir une réflexion en profondeur sur le modèle de développement de l'Outre-mer français".

Seront abordés "tous les thèmes, sans exception, avec un grand esprit d'ouverture et sans tabou, aussi bien ceux de la gouvernance locale que les problèmes du dialogue social, de la culture, de la mémoire, de la formation jusqu'à ceux de l'identité", a-t-elle dit, souhaitant que "nos compatriotes ultramarins soient les véritables acteurs de la construction de cet avenir". Mme Alliot-Marie s'est étonnée de la non-participation des collectifs ayant mené les grèves, notamment de l'absence du porte-parole emblématique du LKP guadeloupéen Elie Domota.

Un site internet interactifwww.etatsgenerauxdeloutremer.fr permet depuis mercredi de recueillir "toutes les contributions". Les états généraux sont organisés dans tous les départements et collectivités d'outre-mer.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr