Le mensonge de Cahuzac "coûte cher" (Valls)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'en est vivement pris jeudi sur France 2 à Jérôme Cahuzac dont le mensonge "coûte cher", et a de nouveau réfuté toute intervention dans l'enquête sur le compte caché de l'ex-ministre du Budget.

"Quand on a un sentiment de trahison, comment voulez vous que l'on garde ce lien d'amitié? Cet homme est à terre (...) Mais tout de même, ce mensonge, il coûte cher", a dénoncé le ministre de l'Intérieur, déplorant "ce spectacle où l'argent envahit tout, où il y a des ministres qui ont trahi, un ministre qui a trahi".

Il tire toutefois "au moins un point positif de cette terrible affaire: la justice a fait son travail de manière indépendante et la police n'a pas été utilisée comme ça a été trop souvent le cas au cours de ces dernières années", a-t-il dit.