Jean-Pierre Cassel a tiré sa révérence

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Jean-Pierre Cassel est décédé jeudi à l'âge de 74 ans des suites d'une longue maladie. L'acteur, père de Vincent Cassel, avait débuté sa carrière dans les années 50. Plus récemment, il avait tourné pour de jeunes réalisateurs comme Mathieu Kassovitz. Pour Jacques Chirac, Jean-Pierre Cassel "restera dans le coeur des Français comme l'un des acteurs les plus populaires et les plus attachants de notre cinéma."

Fils d'un médecin et d'une chanteuse d'opéra, Jean-Pierre Cassel, de son vrai nom Jean-Pierre Crochon, était un passionné de comédies musicales. Danseur de claquettes, il fera une apparition en 1958 dans "The Happy road" de Gene Kelly. Il se fera connaître quelques années plus tard grâce à Philippe de Broca, qui le fait tourner dans "Les Jeux de l'amour" en 1960. Il jouera ensuite pour Renoir, René Clair ou encore Abel Gance. Il apparaîtra aussi dans "L'Armée des ombres" de Jean-Pierre Melville et "Le Charme discret de la bourgeoisie" de Luis Buñuel. Plus récemment, Jean-Pierre Cassel a joué pour des réalisateurs de la nouvelle génération. Il était à l'affiche des "Rivières pourpres" de Mathieu Kassovitz. Il jouera ensuite le rôle du père de Guillaume Canet dans "Narco". Il est actuellement à l'affiche de "Contre-enquête" de Franck Mancuso et de "Mauvaise foi" de Roschdy Zem aux côtés de Cécile de France. Il apparaît aussi dans "Le Scaphandre et le papillon" qui sortira la semaine prochaine. En 2006, il était remonté sur scène pour un spectacle dédié à Serge Gainsbourg. Ses enfants, Vincent et Cécile, ont suivi les traces de leur père. Ils poursuivent tous deux des carrières dans le cinéma. Jean-Pierre Cassel s'est éteint jeudi à l'âge de 74 ans des suites d'une longue maladie, a fait savoir son agent. Jacques Chirac a regretté cet homme qui "avait mis son talent au service des plus grands réalisateurs". Pour le Chef de l'Etat, Jean-Pierre Cassel "restera dans le coeur des Français comme l'un des acteurs les plus populaires et les plus attachants de notre cinéma."

Europe 1
Par Administrator User