Hollande dit incarner "la gauche solide"

  • A
  • A
Partagez sur :

François Hollande, finaliste de la primaire PS pour la présidentielle, s'est présenté mercredi comme incarnant "la gauche solide et sincère" et affirmé n'avoir "qu'un adversaire, Nicolas Sarkozy", quelques heures avant l'ultime débat télévisé de ce scrutin face à Martine Aubry.

"Je n'ai qu'un adversaire: Nicolas Sarkozy. Je ne souhaite pas dénoncer , dévaloriser ma rivale", a déclaré le député de Corrèze, invité des "4 vérités" sur France 2, au moment où le climat entre les deux candidats s'est tendu.

Comme on lui demandait si le débat dans la soirée n'allait pas virer à la confrontation, il a répondu: "je souhaite que cela soit un débat", car "le risque serait que, dans la même famille politique, nous puissions employer des mots ou utiliser des arguments qui ensuite seraient finalement instrumentalisés contre celui ou celle qui aurait gagné par nos adversaires de droite".

Alors que la maire de Lille l'accuse d'être le représentant de "la gauche molle", François Hollande a jugé que c'était "une formule caricaturale" et que lui incarnait "une gauche solide et sincère".