Hédiard devient russe

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'enseigne française d'épicerie fine Hédiard a été cédée à Luxadvor, une société contrôlée par un magnat russe. Une nouvelle qui fait écho à la déclaration de Nicolas Sarkozy à l'occasion de sa première visite officielle en Russie : le président français a assuré qu'"il n'y aurait pas de protectionnisme du côté de la France" sur l'entrée de capitaux russes dans les entreprises françaises.

"Nous confirmonsqu'Hédiard a été cédé par l'homme d'affaires monégasque Michel Pastor à Luxadvor", a déclaré une porte-parole de la société, refusant de donner le montant de la transaction. Michel Pastor était propriétaire de Hédiard depuis 1995.

L'épicerie de la place de la Madeleine à Paris, fondée en 1854, compte aujourd'hui une centaine de points de vente en France et 200 à l'étranger, pour un chiffre d'affaires d'environ 30 millions d'euros. Elle emploie entre 210 et 250 personnes, selon la période de l'année.

Luxadvor appartient au banquier russe Serguei Pugachev, influent en Russie à travers le conglomérat OPK, actif dans la construction navale, et la banque Mezhprombank. L'arrivée du nouveau propriétaire intervient alors qu'Hédiard s'apprête à équilibrer ses comptes, après des années de pertes, comblées par Michel Pastor.

Ce rachat n'est sûrement pas le dernier. Nicolas Sarkozy a assuré cette semaine à l'occasion d'une conférence de presse commune avec le président Vladimir Poutine qu'"il n'y aurait pas de protectionnisme du côté de la France" sur l'entrée de capitaux russes dans les entreprises françaises. "Il est tout à fait normal que nos amis russes souhaitent entrer au capital d'un certain nombre d'entreprises françaises. La réciproque est vraie aussi."