Guaino : "je dis à Fillon de changer d’attitude"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Interrogé sur les propos de François Fillon, qui s’estime "mieux placé que Nicolas Sarkozy" pour l’élection présidentielle de 2017, Henri Guaino a assuré, mercredi sur Europe 1, que "ces déclarations ne sont pas dignes d’un homme d’Etat qui a le souci de son pays, et le souci de conserver à la politique une certaine forme de dignité. Je dis à François Fillon de changer d’attitude. Cela me choque profondément. Ce déchaînement de violence était pour moi totalement imprévisible."

Et l’ancienne plume de Nicolas Sarkozy de s’interroger à voix haute : "comment peut-on avoir été cinq ans Premier ministre et ensuite se comporter de cette manière vis-à-vis du président de la République et de ce qui a été accompli ? Si François Fillon était en désaccord profond, il pouvait partir, Matignon n’est pas une prison. Quand Jacques Chirac a été en désaccord avec Valéry Giscard d’Estaing, il est parti. Je pense qu’il y a une forme d’indécence et que la décence devrait être une vertu cardinale en politique."

>> A LIRE AUSSI : Fillon tire à boulets rouges sur Sarkozy