Guaino "assume" son amitié pour Soula

  • A
  • A
Partagez sur :

Henri Guaino, ancienne plume de Nicolas Sarkozy, a déclaré jeudi sur France Inter qu'il "assumait ses amitiés", notamment celle pour la marraine de son fils, qui a été candidate du Front national aux élections législatives de juin dernier."C'est pas le Front national qui est la marraine de mon fils. C'est quelqu'un qui d'ailleurs, à l'époque, n'était pas au Front national, n'avait pas été candidate du Front national et qui est une amie de longue date", a souligné le député des Yvelines.

Le Canard Enchaîné a révélé mercredi que, lors du baptême de son fils en décembre 2011, Henri Guaino avait choisi pour marraine une certaine Tamou-Charlotte Soula. Candidate du FN aux législatives dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais, Mme Soula est arrivée en tête au premier tour (25,69%) avant d'être battue au second.

"Qu'est-ce que ça vient faire dans le débat public?", s'est interrogé Henri Guaino. "Je vais devoir choisir mes amis en fonction des anathèmes du débat public ?"

"Si cette personne avait tenu des propos absolument insupportables ou commis des actes irréparables, eh bien, je lui retirerais mon amitié. Sinon, ce n'est pas le sujet, j'ai le droit de choisir mes amis", a-t-il insisté."On va me demander de renier mes amis parce qu'elle a fait des choix qui ne sont pas les miens et que je n'approuve pas sur le plan politique ? Non, je ne renierai pas mes amis pour des raisons de ce genre. J'assume mes amitiés. Ca n'a rien à voir avec mes positions politiques", a poursuivi Henri Guaino.