Génocide arménien: une majorité votera le texte

  • A
  • A
Partagez sur :

Une majorité de sénateurs socialistes et communistes voteront le 23 janvier la proposition de loi sanctionnant la négation de tous les génocides, dont celui des Arméniens de 1915, ont indiqué mercredi leurs chefs de file, François Rebsamen et Nicole Borvo Cohen-Seat. Une majorité de droite étant également acquise au texte, encouragée par le président Nicolas Sarkozy, la proposition de loi a de grandes chances d'être adoptée conforme (sans être amendée) par le Sénat et donc définitivement par le parlement français.

"Une majorité de socialistes va voter ce texte, mais ceux qui ne le souhaitent pas sont libres de ne pas le voter", a déclaré François Rebsamen. "Il ne s'agit pas d'un texte mémoriel mais de la pénalisation de tous les génocides reconnus par la loi française. Pour les Arméniens, ce texte est un texte de justice", a ajouté le président du groupe PS du Sénat.

"Malheureusement, les conditions précipitées dans lesquelles Nicolas Sarkozy a voulu faire adopter ce texte creuse encore un peu plus le fossé entre les communautés turques et arméniennes. Il faudrait du temps, du dialogue, mais puisque ce texte est là, par cohérence, nous le voterons", a insisté le sénateur-maire de Dijon.