Fusillade dans un centre commercial américain, neuf morts

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Un homme armé a ouvert le feu mercredi à plusieurs reprises dans un centre commercial d'Omaha (Nebraska) qui était bondé. Huit personnes sont mortes et cinq autres sont blessées. Le tireur âgé de 19 ans s'est donné la mort. On ignore les raisons de son geste. La fusillade s'est déroulée, alors que George Bush se trouvait précisément à Omaha.

Nouvelle fusillade aux Etats-Unis. Un jeune homme armé a ouvert le feu mercredi à plusieurs reprises, peut-être 35 ou 40 fois selon des témoins, dans un centre commercial d'Omaha dans le Nebraska, semant la panique. Bilan : huit personnes sont mortes. Et cinq autres ont été blessées, dont deux se trouvent dans un état critique. Robert Hawkins, âgé de 19 ans, a ensuite retourné l'arme contre lui-même et s'est donné la mort. Il a agi seul et a utilisé un fusil. Sa mère a fourni aux autorités une note aux accents "suicidaires" qu'il aurait rédigée et qui disait vouloir mourir célèbre.

Le centre commercial était bondé au moment de la fusillade. Les consommateurs, venus faire leur achat de Noël, et les employés des différents commerces ont cherché à s'enfuir du centre, quand les tirs ont éclaté. D'autres se sont mis à l'abri en s'enfermant à double tour dans des pièces servant de réserves ou de débarras.

Coïncidence ou non : le président américain George W. Bush se trouvait précisément à Omaha à l'occasion d'une collecte de fonds pour les républicains. Mais il avait quitté la ville lorsque la fusillade s'est produite. Une fusillade qui intervient huit mois après le massacre à Virginia Tech, un campus universitaire, où un étudiant avait abattu 32 personnes avant de se suicider.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr