François Hollande en visite en Corse

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour la première fois depuis son élection, François Hollande sera vendredi en Corse afin de réparer un oubli historique, la Libération de l'île de l'occupation italienne et allemande 70 ans plus tôt jour pour jour, mais aussi pour dire aux Corses que l'Etat est à leurs côtés alors que les violences criminelles ne faiblissent guère. Fait souvent négligé par les livres d'histoire qui retiennent plus volontiers les débarquements de Normandie et de Provence, postérieurs de plusieurs mois, la Corse a été le premier territoire métropolitain libéré par l'action combinée de la Résistance et des Forces françaises libres venues d'Afrique du Nord.

Aujourd'hui encore, cet oubli est douloureusement ressenti en Corse, tout particulièrement par les anciens combattants. Le réparer sera le "sens" de la visite du chef de l'Etat, a-t-il lui-même souligné dans une interview au quotidien Corse Matin paru vendredi.

>> Libération de la Corse : un résistant se souvient