Florange : Mélenchon pour une nationalisation

  • A
  • A
Partagez sur :

Jean-Luc Mélenchon (PG) s'est dit favorable mardi sur BFM TV et RMC à la proposition du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg de nationaliser de façon temporaire le site sidérurgique de Florange, propriété d'ArcelorMittal. "Les 20.000 salariés savent faire de l'acier sans Mittal. Mittal, il ne sait pas en faire sans eux. Alors si Lakshmi Mittal veut s'en aller, que voulez-vous qu'on fasse? On lui dit 'au revoir'", a expliqué le co-président du Parti de gauche. "C'est bien pourquoi je soutiens (Arnaud) Montebourg dans cette hypothèse de la nationalisation temporaire", a ajouté l'ancien candidat à la présidentielle.

"Je vais vous dire, je n'ai pas de mal, le premier qui l'a demandée c'est Bernard Thibault (le secrétaire général de la CGT)", a-t-il ajouté. Selon Jean-Luc Mélenchon, "tous les élus du coin sont pour la nationalisation temporaire". "Mais comme je ne suis pas fou, j'ai bien vu que Michel Sapin (ministre du Travail) lui il a dit: 'qu'est-ce que c'est que cette histoire, que l'Etat produise de l'acier, on n'est pas en Union soviétique', avec la finesse qui est la sienne", a regretté Jean-Luc Mélenchon.