Dupont-Aignan "hostile" au travail dominical

  • A
  • A
Partagez sur :

Le candidat souverainiste à la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République), a déclaré vendredi sur BFM être "très hostile" à l'élargissement de l'ouverture des commerces le dimanche comme le propose Nicolas Sarkozy. "Je suis très hostile à cette mesure. La société que je veux, ce n'est pas une société où les familles ne voient pas leurs enfants, où il y a des caissières à 700 euros qui travaillent le dimanche. C'est un désastre, je n'ai pas envie de cette société où l'argent fait tout", a-t-il lancé.

Interrogé sur le référendum sur la formation annoncé par Nicolas Sarkozy, il a déclaré: "Soit le référendum est de dire chacun a droit à la formation professionnelle, et il y aura 90% de oui, soit le référendum c'est de dire 'oh les méchants chômeurs, il va falloir leur supprimer quelque chose'". "Je trouve détestable qu'on se serve d'un référendum pour des motifs politiciens destinés à montrer du doigt une catégorie", a-t-il ajouté.