Delanoë : "la France va mal" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a affirmé jeudi sur Europe1 que "la France allait mal" et a appelé au rassemblement du Parti socialiste derrière le candidat François Hollande.

"Aujourd'hui, on doit prenser à la France. La France de 2012 à 2017 passe par le redressement, la justice sociale. Il n'y a que François qui porte cela. C'est simple d'être à ses côtés", a souligné l'ancien soutien de Martine Aubry à la primaire socialiste".

"C'est très simple, c'est très naturel, c'est très convaincu. Parlons du chômage, des retraites et de l’avenir des Français" a insisté Bertrand Delanoë. "Le candidats PS a besoin de tous ses amis et de tous ceux qui veulent que la France se redresse", a rappelé le maire de Paris.

"Le candidats PS a besoin de tous ses amis" :

Delanoë : "Hollande est un futur président"par Europe1fr

Évoquant la probable dégradation de la note AAA de la dette de la France, Bertrand Delanoë a pointé du doigt la responsabilité du président de la République. "C’est très mauvais pour la France parce qu'on va payer notre crédit plus cher. Ça n’arrive pas par hasard. C’est le fait de la politique de Nicolas Sarkozy qui a augmenté en cinq ans la dette de la France de 500 milliards d'euros", a rappelé Bertrand Delanoë en déplorant l’absence de "politique qui relance la croissance".