Débat PS : "Pas de régularisation massive"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

François Hollande et Jean-Michel Baylet ont prôné la régularisation des sans papiers sur "un certain nombre de critères". Martine Aubry a insisté sur "le cas par cas" et "le critère de la durée de présence sur le territoire".

Arnaud Montebourg a précisé qu'il souhaitait "des critères plus généreux". Ségolène Royal a quant à elle récusé "ces critères généreux" car le cas des sans papiers se fait au "détriment des travailleurs immigrés" présents en France.

Enfin, Manuel Valls a expliqué que "le système d'intégration ne marchait plus". "Il faut réorganiser les titres de séjours. Il faut des critères d'intégration", a conclu Manuel Valls.