Débat PS - Hollande : "ce sera dur"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Arnaud Montebourg a évoqué la nécessité de construire un "nouveau monde", grâce aux "mesures nouvelles", dont la "remise en ordre musclée du système financier", le protectionnisme.

François Hollande a souligné la nécessité d'avoir un candidat PS avec "une crédibilité sans faille, car ce sera dur" tout en rappelant aussi la nécessité que ce dernier ait le courage indispensable pour s'attaquer aux "réformes".

"Je suis claire dans ce que j'annonce et je fais ce que je dis", a insisté quant à elle Martine Aubry. "Je voudrais dire aux Français: j'ai besoin de vous" notamment pour "lutter contre la solitude des personnes âgées. Je veux une France qui se rassemble autour des valeurs de justice", a promis la candidate PS.

Enfin Ségolène Royal a martelé qu'elle voulait être "celle qui redonnera à la France la fierté de son histoire. "Je veux être la présidente des solutions efficaces et juste", a-t-elle conclu.