Cumul-mandats : Collomb prêt à "se sacrifier"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le sénateur-maire PS de Lyon, Gérard Collomb, farouche opposant au non cumul des mandats, engagement de campagne de François Hollande s'est déclaré mardi prêt à "se sacrifier" "pour l'avenir de la France" dans l'émission "Preuves par trois" Public Sénat/AFP. "J'essaye d'attirer l'attention sur l'équilibre des pouvoirs dans notre pays" mais "s'il n'y a que ça qui peut faire avancer l'avenir de la France, alors on se sacrifiera pour l'avenir de la France, je n'en fais pas du tout un problème personnel", a-t-il déclaré

"Pour moi, ce n'est pas une affaire personnelle et demain je choisirai sans problème la ville de Lyon", a-t-il ajouté avant de défendre à nouveau le cumul. "Si vous n'avez pas de présidents d'exécutif au Sénat à quoi sert le Sénat, si vous n'avez pas les dirigeants de régions, de conseils généraux, d'agglomérations, ça va être moins représentatif", a-t-il lancé.